top of page

Le jardin minéral avec des matériaux décoratifs


Le jardin minéral avec des matériaux décoratifs  Le jardin minéral est un espace où les minéraux mettent en valeur le végétal.  Donner du sens, retrouver l’équilibre et la sérénité, sont les aspirations qui s’expriment pleinement dans les jardins minéraux.   La forme  Il n’y a pas de géométrie dans le jardin minéral, les lignes droites et la symétrie sont à éviter. Le nombre limité de végétaux permet la création d’un jardin minéral sur une très petite surface, et permet de contenir son expansion. Pour donner l’illusion de l’espace, les perspectives sont faussées ; l’asymétrie doit être la règle.  Les matériaux  La pierre dans ses différentes formes est l’élément de base dans la création d’un jardin minéral. Il est constitué de sable, de roche, d’ardoise, de schiste, de galets… La terre ne doit pas être apparente, le sol est donc couvert soit de gravier, de sable et de mousses. Le cheminement se fait grâce à des «pas» placés dans la mousse.   Le franchissement peut être réalisé grâce à un pont en bois de forme courbe. Les couleurs sont le résultat des matériaux employés, du blanc au noir en passant par les ocres pour les pierres, et la couleur rouge carmin pour les ouvrages en bois. L’eau peut être présente dans un jardin minéral, bien que dans la symbolique Zen, l’eau est représentée par le gravier et le sable qui est ratissé pour créer des ondes souples. Lorsque le sol ne le permet pas directement, des pots en métal ou en terre de forme sobre, accueillent les végétaux.   Des éclairages dissimulés dans des photophores ou dans des lanternes en pierre maintiennent en vie le jardin minéral la nuit   Le jardin minéral séduit de plus en plus car il réduit l’entretien, donne un sens spirituel à sa création, et trouve sa place dans les espaces réduits comme les terrasses, balcons ou jardins de ville.


Le jardin minéral avec des matériaux décoratifs Le jardin minéral est un espace où les minéraux mettent en valeur le végétal. Donner du sens, retrouver l’équilibre et la sérénité, sont les aspirations qui s’expriment pleinement dans les jardins minéraux. La forme Il n’y a pas de géométrie dans le jardin minéral, les lignes droites et la symétrie sont à éviter. Le nombre limité de végétaux permet la création d’un jardin minéral sur une très petite surface, et permet de contenir son expansion. Pour donner l’illusion de l’espace, les perspectives sont faussées ; l’asymétrie doit être la règle. Les matériaux La pierre dans ses différentes formes est l’élément de base dans la création d’un jardin minéral. Il est constitué de sable, de roche, d’ardoise, de schiste, de galets… La terre ne doit pas être apparente, le sol est donc couvert soit de gravier, de sable et de mousses. Le cheminement se fait grâce à des «pas» placés dans la mousse. Le franchissement peut être réalisé grâce à un pont en bois de forme courbe. Les couleurs sont le résultat des matériaux employés, du blanc au noir en passant par les ocres pour les pierres, et la couleur rouge carmin pour les ouvrages en bois. L’eau peut être présente dans un jardin minéral, bien que dans la symbolique Zen, l’eau est représentée par le gravier et le sable qui est ratissé pour créer des ondes souples. Lorsque le sol ne le permet pas directement, des pots en métal ou en terre de forme sobre, accueillent les végétaux. Des éclairages dissimulés dans des photophores ou dans des lanternes en pierre maintiennent en vie le jardin minéral la nuit Le jardin minéral séduit de plus en plus car il réduit l’entretien, donne un sens spirituel à sa création, et trouve sa place dans les espaces réduits comme les terrasses, balcons ou jardins de ville.

8 vues

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page